Centre Culturel d’Iran à Paris|فارسي|French
COURS

Cours de Persan

 

COMMEMORATION
LIENS

News > Téhéran saisie sur Smartphones


  imprimer        envoyer à un ami

Des jeunes photographes iraniens exposent les images de Téhéran captées sur leurs Smartphones

Téhéran saisie sur Smartphones

Téhéran est une mégapole émergente : l’immensité de ses proportions, l’importance de sa démographie et son rythme accéléré de croissance et d’évolution en font un de ces phénomènes urbains spécifiques à notre époque dont seules les images satellitaires peuvent donner la mesure globale. Mais, à échelle humaine, peut-on rendre compte de cette prodigieuse prolifération d’espaces publics et  de rues ? 

Force est de constater que, depuis la révolution islamique, les photographes iraniens se sont faits les témoins de l’évolution de leur société et ont collectionné les récompenses internationales.

En d’autres temps, de grands photographes français ou américains ont su capter la vie de Paris et de New York. Mais, toujours, ils ont eu recours à des appareils de prise de vue imposants, voyants, sacralisés mêmes dont la seule présence figeaient les postures, glaçaient le naturel. Paris, New York prenaient la pause pour Henry Cartier Bresson et Robert Franck.

L’appareil photo numérique est une évolution technologique majeure de notre époque très complémentaire d’Internet des réseaux sociaux. L’ensemble a considérablement contribué à démocratiser la photographie tant pour les photographes que pour leur public. Il s’agit d’une révolution technologique à la portée culturelle planétaire.

Quand il est intégré dans un smartphone, l’appareil photo numérique apporte des possibilités encore plus radicalement nouvelles. Il constitue pour un grand nombre de jeunes photographes professionnels un mode très accessible de production d’images photographiques de très grande qualité. Omniprésents, disponibles, banalisés sinon discrets, ces appareils photo numérique intégrés dans un smartphone apportent des moyens de prise de vue à la mesure de la mégapole émergente qu’est Téhéran. Ils permettent de témoigner de la vie de ces 13 millions d’habitants, de documenter l’évolution de cet immense chantier qu’est en permanence Téhéran en mutation. 

Récemment, des grands photographes comme Majid Saedi et Ako Salemie ont produit des images magnifiques de Téhéran et des grandes villes iraniennes.

A la demande de l’association Artistes et Patrimoines, Majid Saedi, photographe iranien de renommée internationale, a procédé à une sélection de jeunes photographes professionnels iraniens, remarquables à la fois pour leur créativité et pour la qualité de leur production photographique.


11:58 - 07/11/2017    /    numéro : 689411    /    affiche le compte : 170







MENU