Centre Culturel d’Iran à Paris|فارسي|French
COURS

COMMEMORATION
LIENS

Manoochehri Damghani
 

Manoochehri Damghani

 

 

Abu Najm Ahmad Ibn Ghows Damghani,

Manoochehri est le célèbre poète iranien début de 11ème siècle. Il est a  Damghan, et il est  mort en 1048.

Sa jeunesse  fut consacrée aux études de la langue et de la littérature arabe, et cette connaissance lui permettra d'abord de composer des poèmes arabes en imitant des même rythmes et rimes de la poésie arabe, et deuxièmement d’utiliser des mots arabes dans ces poèmes persans. Enfin cela lui permit  d’entrer de plein pied dans la pensée  propre aux arabes comme « passer des désert », « description des chameaux », etc.

 Il a passé sa vie poétique à la cour de Falak-ol Ma’ali Manuchehr Ibn Ghabous Deylami (1012 - 1031) et puis à  la cour de Sultan Mas’oud Ghaznavi (1030 – 1030), et prit son surnom « Manuchehri » de Manuchehr Ibn Ghaboos. Cependant, grâce à son imagination poétique, ses teneurs délicats, son habilité d’expression, sa dominance linguistique, et sa puissance rhétorique il arriva a se mettre au rang des poètes les plus grands de la langue persane..

. Il a profité dans sa poésies d’une façon méticuleusement les différents sujets de la nature comme la montagne, le désert, le forêt, le ciel, le nuage, le vent, la pluie, la pré,... et bien évidemment  de la vigne et du vin. Ses poèmes concernant le vin (Khamriyat) sont très célèbres et sans précédent en comparaison de ceux d’autres poètes de son époque, même Rudaki, le père de la poésie persan.

آمد شب و از خواب مرا رنج و عذاب است

ای دوست بیار آنچه مرا داروی خواب است

من خواب ز دیده به می ناب ربایم

آری عدوی خواب جوانان می ناب است

Encore il fait nuit, et je déteste dormir

Apporte moi ce qui m’empêchera de dormir

Je ferai fuir  le sommeil à l’aide du vin pur

Pour les viveurs ce qui est utile, c'est le vin pur

 

 
 
 
MENU