Centre Culturel d’Iran à Paris|فارسي|French
COMMEMORATION

LIENS

Asadi Tusi
 

Asadi Tusi

 

Abu Nasr Ali ibn Ahmad Toussi, est le grand philologue et le poète éloquent de 5ème siècle Hijri (11ème siècle apr. JC).  Suite à l’agitation de Khorasan, la dominance de Saljûqide  et chut de Ghaznavide, il a émigré de sa ville indigène, Tous, à Azerbaïdjan et commença à louanger des gouverneurs locaux, les roi de  Nakhjavan, et émir d’Armanistan.

Son Loghatnamé de Fors (Lexique Persan), et le dictionnaire le plus ancien du Persan Dari qui a reste parcourt du temps. En faite, c’est à partir de ce livre que l'emploi du mot Loghatnamé "dictionnaire" est devenu courant. Réalisation de ce livre comme est précisé dans sa préface, a été de préparer une liste des mots persans pour les poètes qui ne savaient pas le persan très bien et avaient la difficulté pour trouver des rimes de leur poésie. C'est pourquoi que les mots sont  arrangés selon leurs dernières lettres. Les lettres de milieu des mots ne sont pas dans l'ordre alphabétique. Chaque partie du dictionnaire concernant a chaque lettre alphabétique est appellé un bab « chapitre ».  Par exemple, les entrées concernant de bab-al-vav (chapitre de la lettre « v » ) sont classifiées comme: مینو   [minu],  باهو [bahu],    خستو [xastu], پرستو   [parastu],    پینو [pinu],  بالو [balu], etc...

Asadi a également cinq qasidas (élégies) dialogiques, dont le plus important est Garshaspnamé cpmprenant presque 10000 distiques sur la biographie de Garshasp, grand héros de Sistan, l’arrière grand père de Rustam, ses batailles contre le dragon et le tigre, ses bravoure, ses voyages aux Turkestan (Touran). Garshaspnamé est considéré comme la meilleure poésie épique persane, après le Shahnamé de Ferdowsi.

Asadi est mort en 468 Hijri (1072 apr.JC).
 
 
 
MENU