Centre Culturel d’Iran à Paris|فارسي|French
COURS

Cours de Persan

 

COMMEMORATION
LIENS

Zahir Earyabi
Zahir-e Din Abolfazl Taher ibn Mohammad Faryabi, surnommé Zahir est l’orateur éloquent de la fin de 6eme siècle Hijri (12eme siècle apr. JC) et un des grand poètes lyriques et élégiaques de la langue persane. Il passa sa jeunesse à Faryab et Neyshaboor (villes de Khorasan) ou il fut ses études scientifiques et littéraires et astronomiques. Puis il alla a l’Ispahan ensuite a Mazandéran et enfin a Azerbaïdjan et il louangea les gouverneurs locaux respectivement Al-e Khodjand, Bavandyan, et Atabakan d’Azerbaïdjan. Il est mort a Tabriz et enterré a Maghbarat-o Sho’ara (cimetière des poètes) de Sorkhab en 598 Hijri (1211 apr. JC). Il a été contemporain de Jamal-e Din Esfahani, Khaghani Shervani, et Nezami Ganjavi. Il est un des poètes qui a succédé la manière d’Anvari, si on peut les appeler les « Anvaristes » et a essayé à son tour à atteindre à un haut degré de la perfection poétique. Ses poèmes comme d’autres anvaristes sont gracieux, beaux, simples et sans obscurité stylistique et pleine d’imaginations lyriques et délicates. با آنکه دلم از غم هجرت خون است شادی به غم توام ز غم افزون است اندیشه کنم هر شب و گویم یارب هجرانش چنین استت وصالش چون است! Malgré du chagrin de séparation Il y a une joie dans ma tristesse Qui va au delà de ma tristesse Je panse a lui, je dis a mon coeur Oh mon Dieu ! J’en ai bien peur Si c’est la joie de se désunir! Comment saurait elle la joie d’unir ?
MENU