Centre Culturel d’Iran à Paris|فارسي|French
COMMEMORATION

LIENS

Nezami
 

Nezami

 

Abu Mohammad Elyas ibn Youssef Nezami Ganjavi, le grand maître de la poésie dramatique et romantique de la littérature persane, est né  a Ganja, (situé dans la République de l'Azerbaïdjan).

Nezami a perdu son père, Youssef, pendant son enfance. Sa mère, était d'une famille Kurde noble. Il était marié trois fois, et il a perdu toutes ses épouse l’une après l’autre. Sa première épouse était Afagh qu'il l’a profondément aimé.

Parmi ses poètes contemporains, Nezami avait une amitié profonde avec Khaqani. La mort de Khaghani en 595 Hijri (1198 apr. JC), l'a affligé beaucoup et il a chante cette élégie célèbre:

همی گفتم که خاقانی دریغا گوی من باشد

دریغا من شدم آخر دریغاگوی خاقانی

 

Je désirais qu’il  me  précède de dire « Hélas » après la mort de son ami

« Hélas ! Hélas ! »  C’est moi qui dise «  Hélas ! Hélas ! »,   Après la mort de Khaghani

 

Son chef d'œuvre sous le nom de Khamsa (les cinq livres) comprend  cinq masnavis.

La première masnavi, le Makhzan Al-asrar (le trésor des mystères)  est l’un des plus importants masnavis persans. Traitant des thèmes mystiques, ce masnavi contient 20 articles sur les matières théologiques et morales. Il comprend 2260 distiques.  Nezami a ecrit ce masnavi en 570 Hijri 1166 apr. JC).

Le deuxième masnavi, Khosrow et Shirin, accompli en 676 Hijri (1176 apr. JC), comprend 6500 distiques sur l’histoire de l’amour Khosro Parviz, le roi Sassanide, et Shirin, la princesse d'Arménie. Ce légende concerne à la fin de l’époque Sassanide.

La troisième poésie, le masnavi de Leyli et Mejnun est considéré comme une histoire d'amour qui indique le chemin de l'âme. Ce masnavi comprend 4.700 distiques et est une interprétation d'une histoire bien connue dans le folklore islamique. Nezami avait compose ce masnavi en seulement quatre mois en  588 Hijri (1189 apr. JC).

La quatrième masnavi est le Haft Paykar (les sept figures) également nommé Haft Gonbad et bahramnamé, est  l’histoire de Bahram-e Goor ( ou Bahram V), le roi Sasanid (420- 438 apr.JC). Ce masnavi est l’histoire des sept peintures de sept filles des rois d'Inde en Chine à Kharazm, qu’en les voyant,  Bahram tombes amoureux a toutes les septe princesses. Le Haft Paykar est accompli en 588 Hijri (1209 apr. JC)

Le dernier masnavi est le l'Eskandar-namé ("livre d'Alexandre) qui est un portrait philosophique d'Alexandre le grand.

l'Eskandarnameh comprend deux parties. La premiere partie est le  Sharafnamé qui est en faite, la biographie d’Alexandre de sa naissance et jusqu à ses victoires et son retour à Rome. Deuxieme partie est l’Iqbalnameh (livre de la fortune) sur la sagesse d'Alexandre.

L'Eskandar-namé comporte 10.500 distiques et il est fini en 599 Hijri (1229 apr. JC).

Nezami a dédié chaque masnavi de Khamsa a un rois du temps.

Prenant le Khamsa comme un modèle, certains poètes comme Amir Khosrow Dehlavi, Vahshi Bafghi, Salman Saveji, et Khajou Kermani ont essayé de l'imiter et chacun arrivait a un degré variable de succès.

Nezami est mort à l’age de 63  en 614 Hijri (1217 apr. JC) à Ganja.

.

گویند ز عشق کن جدایی

کاین است طریق آشنایی

یا رب به خدایی خداییت

 وانگه به کمال کبریاییت

در عشق به غایتی رسانم

کو ماند اگرچه من نمانم

از چشمه عشق ده مرا نور

وین سرمه مکن ز چشم من ور

گرچه ز شراب عشق مستم

عاشق تر از این کنم که هستم

On me pousse de me séparer de l'amour

On me dit « débarrasse toi de l’amour »

Seigneur ! Je te jure à Divinité,

Et  encore une fois a ta Déité

Abreuve mon âme de la source de l’amour

Ne me prive pas  du kohol de l’amour

Relève-moi jusqu’au bout de l'amour,

Que ne finisse jamais ce grand amour,  

Je suis aviné du vin de l’amour

Assoiffe- moi pour du vin de l’amour

 

 
 
 
MENU